Résumés des Chapitres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résumés des Chapitres

Message par Hadithia Na le Lun 8 Juil 2013 - 18:36



♦ ♦ ♦ Résumé de l'Arc I : La Guerre des Princes ♦ ♦ ♦
Génération Mohatu, Ahadi & Mufasa



♦ Règnes successifs de Mohatu, Ahadi, Mufasa
♦ Règnes successifs de Hatari, Fahari, Leo
♦ Règne de Scar
♦ Règne de Stuka


Vous êtes nouveau vous non ? La taille de l’histoire vous à fait peur ? Je m’en doute… Ce résumé est donc là pour vous apprendre l’Histoire de Lion King Past, en version courte !


♦ ♦ ♦ Une Vie paisible ♦ ♦ ♦
Chapitre I

L’histoire commence par Mohatu, Roi ayant trois fils : Ahadi l’héritier, Dembe et Eyldon. Tout allait bien, jusqu’au jour où une troupe de lions arriva sur Prideland ; Hatari Roi de cette troupe demanda son aide à Mohatu, mais celui-ci était méfiant. Aussi n’accorda t-il qu’un lopin de terre désolée à l’autre bout de son royaume, en échange de la fille d’Hatari, Uru. Le cœur brisé, celui-ci accepta afin que son peuple survive, et s’installa sur ce qu’il baptisa : Hopeland. Des mois plus tard, Mohatu et Hatari moururent de vieillesse et c’est qu’alors Fahari, frère de la Princesse Uru, exigea son retour parmi les siens. Les conflits commencèrent à éclater, malgré les efforts d’Uru… De plus, Ahadi ne sait qui choisir pour lui succéder : Mufasa ou Taka…


♦ ♦ ♦ Menace à exécution ♦ ♦ ♦
Chapitre II

La Reine Uru est partagée entre son frère et son compagnon, le temps passe, mais les conflits augmentent : enlèvements, commando et attaque de la part de Fahari, lorsqu’Uru, après s’être sacrifiée en allant à Hopeland, puis revenue, est de nouveau réclamée par son frère ; Ahadi refuse et la Bataille du Rocher de la Fierté éclate. Le Roi de Prideland est tué… Pour épargner son plus jeune enfant, la Princesse Safiya, et de tout son peuple Uru se rend. Taka, renommé Scar, tentera de parler avec Fahari qui le renverra chez lui, Scar décide alors, sans savoir s’il était vraiment l’héritier, de céder sa place à Mufasa, car Leo, futur gendre de Fahari le déteste et il craint que cela ne mène les deux royaumes à la destruction…


♦ ♦ ♦ Guerre sanglante ♦ ♦ ♦
Chapitre III

Mufasa monte alors sur le trône, accompagné de sa femelle, Sarafina. Décidant de ramener sa mère pour de bon, il pactisera avec les hyènes sans consulter ni son Oncle Eyldon, sage d’entre les sages, ni Scar. C’est ainsi que la Bataille de la Prairie fut lancée : en échange de leur aide, Mufasa leur avait promit l’une des terres d’Hopeland et pendant qu’elles les distrairaient, une escouade pourrait ainsi secourir la Reine. Hopeland écrasa une lourde défaite qui blessa l’estime du Roi et du Prince Noir d’Hopeland, Fahari et Ovu.


♦ ♦ ♦ Une nouvelle ère ♦ ♦ ♦
Chapitre IV

Avec le retour d’Uru, on apprit enfin que l’héritier devait être Scar, celui-ci réclama son bien, que Mufasa refusa de lui redonner, les deux frères se battirent alors en duel, qui fut heureusement stoppée par les lions du clan. Mufasa, vexé, condamna son frère à l’exil en prétendant trahison et tentative de meurtre. Scar quitta Prideland sans demander son reste et ses derniers mots furent " Que ceux qui veulent vivre en paix me suivent. ". Et contre toute attente, certains firent volteface et tournèrent le dos à Mufasa, le roi illégitime. Ainsi, la nouvelle troupe de Scar partit dans la jungle et s’installa au pied d’un immense baobab, ce nouveau clan serait libre et n’aurait pas de territoire propre, il serait pacifique et ne s’engagerait dans aucune guerre. Et enfin, on les nomma les Masimba.


♦ ♦ ♦ Le choix du Destin ♦ ♦ ♦
Chapitre V

De nombreux mois passent, Fahari décède et laisse donc le royaume à son gendre Leo et à sa fille Akina qui met bas de deux enfants : Kalay et Zahra. Au Baobab, Eyldon l’Oncle de Scar a enfin rencontré l’amour en le nom d’Usoa, l’ancienne compagne du terrible prince d’Hopeland, Ovu… Dans sa fuite, Usoa emportera sa fille Zira avec elle et donnera à son nouveau compagnon deux enfants, deux jumeaux du nom de Nommos et Koorie. Sur Prideland, c’est le désespoir, car la Reine Uru décède suite à une attaque de gnou, ainsi que sa belle-sœur Safura, femelle de Dembe.


♦ ♦ ♦ Retour de bâton ♦ ♦ ♦
Chapitre VI

Entre coup de théâtre, Ovu révélant et reconnaissant l’existence d’une fille illégitime, Onura, et les coups de folie de la nature, attaques de gnous, coulées de boue, attaques de panthères, chaque clan affronte le Cycle de la Vie comme il le peut. Et Prideland s’en sort mal, Mufasa est perdu mais n’est pas au bout de ses peines : un incendie éclate et Prideland ne devient plus qu’un tas de cendres. Scar accepte d’aider son frère et reçoit au Baobab les mères et les jeunes lions pour leur propre survie. Les hyènes ont enfin un chef du nom de Stuka et érigent Shadowland, leur royaume. Et Hopeland devient un royaume fertile, mais Ovu semble atteint de folie : il kidnappe Nommos pour se venger de son ex-compagne et celle-ci devra s’échanger contre son fils pour lui sauver la vie. Mais ce n’est que pour être reconduite quelques jours plus tard à la frontière, après la mort d’Ovu, par son premier fils Kito, puis raccompagnée par Zira avant de finir ses jours avec Eyldon. Les deux lions mourront ensembles. Les anciens quittent le monde et laissent place à la nouvelle génération…
avatar
Hadithia Na
Griotte
Griotte

Date d'inscription : 07/01/2013
Nombre de messages : 479
Localisation : ~Omniprésente~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résumés des Chapitres

Message par Hadithia Na le Lun 8 Juil 2013 - 18:40



♦ ♦ ♦ Résumé de l'Arc II : Le Sang Bafoué ♦ ♦ ♦
Génération Mufasa, Haru, Makao



♦ Règnes successifs de Mufasa, Safiya, Haru, Swahl, Makao, Sedjem
♦ Règnes successifs de Kalay, Onura, Usiku Wafu, Zahra, Moyo, Kuoko, Koda
♦ Règne successifs de Nommos & Koorie, Mewzi & Sîta, Zurura, Limwe & Hunku
♦ Règne d’Asaï, Conseil des Hyènes, Askari, Naara


Il ne faut pas rompre les bonnes habitudes dit-on… Bon très bien, très bien… Voilà donc un nouveau résumé !


♦ ♦ ♦ Genèse d'une nouvelle génération ♦ ♦ ♦
Chapitre VII

A Curseland, tout va mal et aucun des efforts des lions ne semble porter ses fruits et Mufasa est donc contraint d’appeler son frère à l’aide, qui accepte sa requête : les lionnes et les lionceaux devront habiter au baobab, le temps que les choses aillent mieux… Hélas, Scar ne semble pas disposé à avoir un héritier et chacun se demande comment finira le jeune clan des Masimba et les seuls liens de sang proches sont Eyldon et Usoa, qui eux-mêmes vieillissent de jour en jour, mais pas de problème pour Curseland qui possède trois héritiers possible… Mais les choses vont se précipiter : Leo, Mufasa et Scar décident de mettre un terme aux hostilités et de se rencontrer, seuls, dans le désert. Mais les choses s’emballeront et seul Mufasa en reviendra et mourra de ses blessures. Il semble que les négociations ont échouées, mais… Par la faute de qui ? Safiya prendra la Régence du Royaume de Curseland jusqu’à l’âge adulte de ses neveux et de sa nièce et à Hopeland, le conflit éclate, Leo n’a pas nommé son héritier et Kalay ravi le titre à sa sœur, créant une dissension des lions. Les hyènes quant à elles, mènent une vie paisible, mais voient leur chef s’éteindre et un retour à l’ancien régime… A savoir, pas de chef et un clan disparate.


♦ ♦ ♦ Vent de la Discorde ♦ ♦ ♦
Chapitre VIII

Le temps passe et il est l’heure de nommer l’héritier choisit de Mufasa. C’est ainsi que Safiya révèle qu’Haru sera désormais le nouveau Roi Lion et tous espèrent ne pas renouveler le conflit qui opposa Scar et Mufasa jadis… A Hopeland, la tension est palpable, Zahra entend reprendre sa place légitime mais ni elle si son frère ne parviennent à s’entendre. Amani, sage des lions d’Hopeland propose alors un débat et le meilleur prendra la couronne. Malheureusement, la traitresse et fille bâtarde d’Ovu, Onura renverse les héritiers en ayant appelé des lions vagabonds venus d’ailleurs et personne ne semble avoir assez de courage pour s’opposer à elle. Kalay montrera alors un caractère soumis et se rangera derrière Onura qui l’assassinera quelques jours plus tard, alors que Zahra sera bannie et les déserteurs traqués et tués. Pendant ce temps, les Masimba tentent de régler un problème grave de manque d’eau, ainsi que de la question de l’héritier, car Scar est mort et les Masimba se retrouvent seuls. Les deux problèmes seront finalement résolus, grâce à Tiko d’une part, et par le choix d’élire les enfants d’Usoa et Eyldon, les jumeaux Nommos et Koorie, Souverains. A Shadowland, c’est toujours la même histoire, qui mènera les autres ? Mais leur tranquillité est rompue par une attaque d’éléphants au cimetière. Et même si Daïfa semble avoir redoublé d’effort et si les hyènes s’en sont sorties malgré des pertes, les hyènes ne semblent pas au fait de la laisser les diriger…


♦ ♦ ♦ Une terre de paix ♦ ♦ ♦
Chapitre IX

Les choses deviennent étranges et le temps semble s’altérer… Pour commencer Curseland redevient Prideland en retrouvant sa beauté d’antan, même si une attaque d’Hopeland est crainte. Safiya vient à mourir et c’est tout Prideland qui est en deuil. Entre temps, les Exilés trouvent refuge à Prideland et dans le désert et viennent demander son aide à Haru qui le leur accorde pendant qu’à Hopeland au nez et à la crinière d’Onura, la résistance menée par la terrible Mjwa se met en place et se consolide. La vie n’est d’ailleurs pas simple, Onura dirige le pays d’une patte de fer et avec la mort d’Amani il semble que plus rien ne puisse l’arrêter, d’autant que celle-ci met-bas de deux abominables héritiers. Pour les Masimba les choses ne vont guère mieux, car malgré leur tranquillité Nommos sera trahi par son neveu Kusha qui tentera de le faire tuer par Onura via un immonde piège ! Mais heureusement, le Roi s’en sortira… Et l’on accueillera même ses héritiers, à lui et sa jumelle. Le manque d’eau se fait encore sentir mais les Masimba on trouvé une Oasis dans le désert, manque de chance et surprise, c’est Zahra en personne qui vient demander aux Masimba, en porte-paroles des lions du désert de ne plus y aller. Mais Koorie et Nommos refusent… Quant aux hyènes, à l’ouest, rien de nouveau…

La guerre menace… Et alors que Mjwa retrouve Zahra et lui apprend que la résistance n’attend plus qu’elle, la princesse déchue et la sanguinaire machine de guerre d’Hopeland mette au point un plan… Au beau milieu d’une nuit, la guerre éclate au Rocher de l’Espoir, Zahra vient reprendre sa couronne, bien qu’Onura ne soit morte, son compagnon dirige Hopeland et ses héritiers auront bientôt l’âge requis pour régner. Grâce à Mjwa, l’accès au Rocher sera grandement facilité et les Pridelanders viendront joindre leurs forces à celle de Zahra. Beaucoup de lions perdront la vie, les lieutenants d’Onura, tués par Mjwa en personne, Kinaï, ainsi qu’Haru… Mais les efforts des alliés payent et ils remportent la victoire ! Usiku Wafu aura fuit comme un lâche, alors que ses enfants s’exileront d’eux-mêmes devant une défaite cuisante. Mais le prix à payer est terrible dans tous les camps et Hopeland perdra en plus la guerrière fabuleuse qu’était Mjwa. Et pendant ce temps là, les hyènes s’en prendront aux Masimba, apeurés par les troupes d’Haru qui traverseront leur territoire un peu plus tôt pour aider Zahra. Une fois encore, le sang sera versé et les Masimba perdront la quiétude absolue de la Savane Boisée, alors que les hyènes trouveront un nouveau chef, Asaï ! Pourtant, après tout ce sang versé, la paix sera enfin déclarée sur toute la Terre des Lions. Quelques temps après cette formidable bataille, Prideland accueille son nouveau Régent, Swahl, qui devra déterminer qui sera le plus apte a prendre la couronne, de son fils ou de sa nièce, selon les dernières volonté du défunt Roi. Pour Hopeland, Zahra gouvernera et remettra le royaume en ordre, avant de laisser sa place à sa fille aînée Moyo et de s'éteindre. De même chez les Masimba, les anciens Roi et Reines s'éteignent pour voir se lever les deux nouvelles Reines : Mwezi et Sîta, respectivement filles de Nommos et Koorie.


♦ ♦ ♦ Un long fleuve tranquille? ♦ ♦ ♦
Chapitre X

Depuis la paix, la vie semble douce sur la Terre des Lions. Le temps passe et c’est le moment pour choisir un héritier à Prideland, selon les dernières volontés d’Haru, ce sera donc Makao. Son règne commence mal, car si certains gnous doivent quitter Prideland, certains d’entre-eux ne comptent pas séparer leur famille et la révolte gronde contre les lions. Hopeland qui a retrouvé sa liberté et sa joie de vivre, mais sa Reine, Moyo, est distante de son peuple et même de sa fille… Que dire alors des jumeaux, qu’elle a déshérités sitôt qu’ils sont nés ? Les lions vont et viennent et Upepo, Prince d’Hopeland, quittera famille et patrie pour Mwezi dont il s’est épris. Malgré les protestations de Kuoko, Moyo n’accordera jamais aucun regard à ses fils, mais accordera à Kimpa le titre le Lieutenant. Malgré la disparition des fleurs empoisonnées, les lions tombent malades, souffrent de migraines, de douleurs, de vomissements et des tâches violettes apparaissent sur leur pelage… Chez les Masimba, la vie n’est pas rose, car ils subissent une attaque aussi soudaine que destructrice : les panthères se retournent contre eux ! Ils sont chassés de la jungle, humiliés et meurtris par de lourdes pertes et leur faudra donc compter sur l’hospitalité de Prideland et d’Hopeland pour survivre… Sîta quant à elle, demeure introuvable. Pour les hyènes, les choses s’annoncent bien, car Asaï donne naissance à quatre enfants et même le nombre grandissant d’hippopotames dans le Marais ne les inquiètent pas. Jusqu’au jour où ces derniers ne les en chassent et où les hyènes n’ont plus de point d’eau… Un malheur n’arrivant jamais seul, Samadi mourra, et un Conseil sera monté avant la mort d’Asaï, qui devra diriger le clan en attendant que Jiwe, fils d’Asaï, ne nomme une nouvelle dirigeante. Les lions du désert, ayant des intérêts commun avec Juhani et Refuka, contraint de fuir, les accepteront dans le clan et sortiront de leurs sables pour rugir le nom de leur peuple, le plus ancien d’Afrique : les Uhuru !


♦ ♦ ♦ Etait-ce un rêve, où était-ce la réalité ? ♦ ♦ ♦
Chapitre XI

A Prideland, les faits les plus marquants resteront les corps sans vie de lion que l’on retrouvera un peu partout durant des années, ici, tout comme à Hopeland… Au point que même un jour, des fantômes semblent quitter les étoiles pour venir visiter les vivants… Imagination ou réalité ? A Hopeland, Moyo laisse place à Kuoko, qui adopte Koda, et le désigne héritier au trône. Des inondations surviennent, que la Reine aidée de tout son peuple parvient à endiguer, mais à un prix fort, celui de la perte de plusieurs territoires. Le nombre de Masimba ne fait que diminuer, des héritiers naissent, mais le clan est plus divisé que jamais. Mwezi retrouvera la trace de sa cousine qu’elle tentera de rejoindre au Marais, mais baissera complètement les pattes et retournera dans un lopin de terre d’Hopeland. Sîta, qui ne l’aura pas attendue, ira déclarer une bataille contre les Uhuru avant de s’installer non loin de l’étang de Prideland… Dans le désert, c’est la folie. L’Impératrice est assassinée, parait-il, par Hamu, qui sera donc bannie… Seul au pouvoir, l’Empereur Kali est donc contraint, selon la tradition, d’abdiquer. Habari devient Empereur. Et un jour, débarque dans le désert Sîta et ses Masimba. Le combat sera violent, mais inégal et pourtant, les Masimba, épuisé, peu nombreux et affamés, tiendront en respect les lions du désert. Les choses en resteront là. Shadowland se questionne. Qui doit diriger ? Le Conseil veille et donnera carte blanche à une hyène peu commune qui fera très vite ses preuves en tant que leader incontestable : Askari. Qui les mènera à une victoire écrasante ! Elle profitera qu’Hopeland lutte contre l’inondation, pour conquérir de nouveau territoire et de la brume envahissant Prideland pour faire de même. L’Empire des hyènes naît et jamais elles auront été aussi puissantes sur la Terres des Lions…


♦ ♦ ♦ Un Nouvel Espoir ♦ ♦ ♦
Chapitre XII

Prideland nage dans le bonheur et seul la mort des anciens et la naissance des nouveaux Pridelanders perturbe un quotidien doux. Malheureusement, après des années de quiétudes, le clan apprend de la part des comploteurs même, que le sang de Refuka et Juhani coule dans les veines des héritiers du clan… Pour Hopeland, c’est le soulagement… Après des générations de souffrances, la Reine Kuoko a enfin trouvé un remède ! Pourtant, au sommet de sa puissance, la très aimée Reine Kuoko cède son pouvoir au Prince héritier Koda et quitte la terre des lions. Malheureusement, son règne commence mal, car Hopeland est victime du même complot que Prideland. Les sang-mêlés deviennent des ennemis et le terme « Nusuda » naît, en même temps qu’une véritable alliance entre Prideland et Hopeland. Les Masimba disparaissent… Maintenant qu’ils se retrouvent enfin tous, Sîta décide d’attaquer les territoires hyènes isolés du reste de l’Empire. Le petit royaume des Masimba naît et Zurura, Régente, accepte avec chaleur et bonté, les pauvres lions victime du complot des Nusuda, terme, qu’ils n’acceptent pas d’ailleurs. Hunku et Limwe héritent de leurs pouvoirs de Rois. Habari meure et bientôt, il faudra couronner un nouvel Empereur. Mais Wema trahit les traditions et sa mère choisi un nouveau mâle, qui devient donc Empereur… Saïhidi révolutionne le clan, interdisant la connaissance de la paternité et instaurant un système méritocratique… Après avoir élevé le clan, Askari quitte la Terre des Lions, non sans avoir trouvé une nouvelle cheffe : Naara. Cette dernière démasquera le complot qui visait à l’assassinat de tous les prétendants précédents, Askari et elle-même comprit… Et pour couronner le tout, l’Empire a été attaqué.




♦ ♦ ♦ Le Choix Ultime ♦ ♦ ♦
Chapitre XIII

Après des années de doutes, les royaumes connaissent une paix stable. Anga meurt trop tôt d’un accident de chasse et Dunia hérite donc du trône de Prideland. Mais celui-ci souhaite renouer les lions et les liens familiaux. Il invite donc Zaliwa sa cousine et Sehemu à partager son bonheur pour un royaume prospère et les trois lions, grâce aux conseils avisés de Massaï, se retrouvent et se réconcilient entre eux, avec leur clan, avec leur terre. Le retour de Nika fit peur aux Masimba et des tensions apparurent entre Nika et Nishati, entièrement adoptée par le clan. Mais l’intervention de Tayari et de Safari changera tout. Nika voulait reprendre ce qui selon elle lui appartenait, Nishati trouvait qu’elle ne le méritait pas. Hopeland avait besoin d’un successeur et Nika était la dernière héritière connue. Pour la première fois Nika et Nishati discutèrent ensembles dans le calme et se quittèrent comme des amies. Nika accepta d’abandonner son héritage Masimba à Nishati, réclamée par ces derniers et elle prendrait l’héritage de son père, Prince d’Hopeland. Pendant ce temps, les Uhuru et les Shadowlanders coulaient des jours prospères.

Un jour, les six souverains se rencontrèrent et tous tombèrent d’accord et acceptèrent le point de vue et proposition de Saïhidi : chacun devait veiller sur son royaume sans convoiter les terres d’autrui et ce, afin d’instaurer une paix durable. Même les hyènes y consentirent. C’est ainsi que le choix ultime de tous les clans de la Terres des Lions fut prononcé. Et honoré.

avatar
Hadithia Na
Griotte
Griotte

Date d'inscription : 07/01/2013
Nombre de messages : 479
Localisation : ~Omniprésente~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum